Un mur fleuri en été, vert en hiver

Un mur fleuri en été, vert en hiver

Si comme moi, vous en avez assez de votre fond de terrasse (ou de votre mur au fond du jardin) sale, laid, morose…et que vous rêvez à la place d’un mur fleuri persistant
Alors faites comme moi et plantez un jasmin étoilé! De croissance relativement rapide, il est capable de recouvrir un mur de son beau feuillage persistant. Les jeunes feuilles sont d’un superbe vert acide et brillant. En vieillissant, leur couleur devient plus profonde et plus sombre.

Un mur fleuri grâce au jasmin étoilé

De juin à septembre, chaque année depuis maintenant dix ans, cet arbuste m’enchante par sa multitude de petites fleurs blanches au parfum suave et enivrant, particulièrement agréable en fin d’après-midi (juste à l’heure de l’apéritif!). Pour le côté « savant » sachez que le nom scientifique de cette plante est « Trachelospermum jasminoïde » (je sais, c’est compliqué, mais je vous assure que dans la conversation cela fait son petit effet!). En réalité, malgré son nom de « jasmin étoilé », cet arbuste n’a rien à voir avec le véritable jasmin, il appartient même à une famille totalement différente.

Sur le plan pratique, cet arbuste peut supporter sans se plaindre des températures de -12°C à -15°C (ici à Bordeaux, le mien n’a jamais eu à supporter moins que -10°C). En ce qui concerne l’exposition, il n’est pas difficile non plus même s’il préfère les murs exposés au sud ou à l’ouest. Pour mettre toutes les chances de votre côté, plantez-le de préférence à l’automne dans une jardinière ou un pot assez grand (au moins 50cm de diamètre) ou bien sûr en pleine terre (c’est le cas du mien) si vous possédez un petit jardin.

Avant de mettre la motte en terre, surtout n’oubliez pas de bien l’humidifier puis après, de l’arroser jusqu’à plus soif. Pour les apports d’eau suivants, je vous conseille d’attendre le dessèchement superficiel du sol car trop d’humidité peut entraîner un jaunissement puis une chute des feuilles.

Pour favoriser le démarrage de mon jasmin étoilé, j’avais pris la précaution de lui offrir un palissage léger pour soutenir ses longues tiges foisonnantes. Par la suite, il est capable de s’accrocher à la plupart des murs sans les dégrader, contrairement au lierre.

Donc, croyez-en mon expérience : essayer le jasmin étoilé, c’est l’adopter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut